UTAG, une nouvelle unité pour démanteler les foyers de violence

UTAG, une nouvelle unité pour démanteler les foyers de violence

La Police nationale d’Haïti (PNH) a présenté samedi au public son nouveau dispositif anti-gang, l’Unité Temporaire Anti-Gang (UTAG).

Cette unité, composée d’agents de plusieurs unités spécialisées de la PNH, a pour mission principale le démantèlement des foyers de gang à travers la capitale et les autres régions du pays.

L’UTAG est une unité inédite dans la police haïtienne. Elle est composée d’agents de la Brigade de Lutte contre le Trafic de Stupéfiants (BLTS), de la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI), de la Brigade d’Intervention Motorisée (BIM) et du Bureau des Affaires Criminelles (BAC). Ces agents sont sélectionnés pour leur expérience et leur expertise dans la lutte contre le crime organisé. Elle a pour objectif de démanteler les foyers de gang à travers Port-au-Prince et les autres régions du pays. Les gangs armés sont responsables de la plupart des violences qui sévissent en Haïti. Ils sont impliqués dans des activités criminelles telles que le trafic de drogue, le kidnapping et l’assassinat.

Le défi est de taille. Les gangs armés sont bien organisés et disposent d’armes lourdes. La PNH devra déployer des moyens importants pour réussir à les démanteler. À noter que cela intervient à un moment où la ville de Saut-d’Eau vient de tomber aux mains des gangs de Canaan, et que les gangs de la région métropolitaine ont formé une coalition dénommée “Viv ansanm”. Plus loin, elle doit compenser avec le départ de plus de centaines de policiers à travers le programme humanitaire.

La création de l’UTAG est un espoir pour la population haïtienne. Les gangs armés sont une menace pour la sécurité et la stabilité du pays. La PNH a l’intention de faire tout son possible pour mettre fin à leur activité.

Le DG de la PNH, Frantz Elbé : “L’UTAG est un dispositif important pour la lutte contre le crime organisé. Nous sommes déterminés à mettre fin aux activités des gangs armés.”

Somme toute, pour nous, les habitants de la région métropolitaine, nous espérons que l’UTAG va réussir à mettre fin aux violences des gangs armés. Nous en avons assez de vivre dans la peur.

Rodney Zulmé

Publishing Team

https://telemix.tv/

Related post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *