Le Groupe Médialternatif sensibilise contre la désinformation en Haïti

Le Groupe Médialternatif sensibilise contre la désinformation en Haïti

Le 26 Novembre 2023, un webinaire organisé par le Groupe Médialternatif (GM) a mis en lumière les défis de la désinformation en Haïti, en se concentrant sur la jeunesse et les réseaux sociaux. Cette activité s’inscrit dans le cadre d’une campagne de sensibilisation contre la désinformation conduite par le Groupe Médialternatif avec l’appui de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Union Européenne

Au cours de ce webinaire, les interventions du journaliste Jean Mary Simon, de la créatrice de contenus Emmanuella Laguerre, et du spécialiste senior en e-Gouvernance Jean Marie Altéma ont jeté un éclairage sur les intentions, les mécanismes et les conséquences de la désinformation dans le pays.

Jean Mary Simon, analysant les intentions derrière la désinformation, a souligné son potentiel à inciter à la haine et à créer des polémiques. Avec la montée en puissance des réseaux sociaux, devenus une plateforme propice à la propagation de fausses informations, les jeunes, de plus en plus accros aux écrans, sont particulièrement vulnérables. Les campagnes de désinformation, ciblant souvent la jeunesse, mettent en péril la santé sociale de la société et la cohésion entre les différents groupes.

Emmanuella Laguerre a examiné l’impact des réseaux sociaux sur la jeunesse haïtienne et leur rôle dans la propagation de la désinformation. La rapidité des vagues de contenus circulant sur ces plateformes rend difficile la vérification de la véracité des informations. Avec 4,53 millions d’utilisateurs d’Internet en Haïti en janvier 2023, et une pénétration d’Internet de 38.9%, la propagation potentielle de la désinformation à travers ces canaux est alarmante.

Jean Marie Altéma, spécialiste senior en e-Gouvernance, a souligné que l’espace cybernétique n’est pas exempt de problèmes, la désinformation faisant partie des objectifs malsains. Il a plaidé en faveur d’un véritable accès à l’information, soulignant le problème de l’absence ou de la fausseté des références dans le contexte de la désinformation. L’éducation aux médias et la régulation du numérique ont été présentées comme des éléments essentiels dans la lutte contre ce phénomène, tout en appelant à la créativité dans les espaces numériques.

La désinformation en Haïti, outre les implications sociales, menace la santé de la société et le vivre-ensemble. La campagne de sensibilisation “Medya, jounalis, sitwayen : kanpe goumen kont dezenfòmasyon” du GM, soutenue par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et l’Union Européenne, vise à contrer ce fléau. Les intervenants et les participants ont exhorté les utilisateurs des plateformes numériques à éviter de partager des contenus non vérifiés et à développer un sens critique.

La désinformation en Haïti est un défi complexe, nécessitant des approches éducatives, régulatrices et une vigilance accrue de la part des citoyens. La lutte contre ce phénomène est cruciale pour préserver l’intégrité de l’information, renforcer la confiance du public et promouvoir un débat éclairé au sein de la société haïtienne.

Rodney Zulmé

Publishing Team

https://telemix.tv/

0 Reviews

Write a Review

Related post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *