Haïti insécurité- Les bandits sèment la terreur à Port-au-Prince

Se réfugiant sur les places publiques ou chez des proches, les habitants de Martissant et de Fontamarra vivent dans la peur.  Des détonations incessantes leurs rappellent qu’ils ne rentreront pas chez eux de sitôt.  Plusieurs automobilistes ont dû rebrousser chemins et quelques rares taxi moto ont bravé le danger pour assurer le transport des plus téméraires. Depuis le mercredi 2 Juin la guerre des gangs aurait déjà coûté la vie à plus d’une dizaine de personnes selon un bilan partiel présenté lors d’un point de presse qui s’est tenu le dimanche 6 juin en présence du premier ministre A.I Claude Joseph. Lors de cette rencontre, le chef du gouvernement a assuré que « La police et l’armée sont déjà mobilisées pour permettre à la population de vaquer à leur occupation ». Ces affrontements qui, en plus des pertes en vies humaines, ont occasionnées la destruction de maisons et de petites entreprises a également forcer des milliers de personnes notamment des femmes, des enfants en bas âge et des personnes à mobilité réduite, à fuir leurs résidences.

Le gouvernement se veut rassurant et ferme « Les gens qui sont derrière ce qui se passe, je vous promets que nous allons vous atteindre parce que c’est l’Etat qui détient le monopole de la violence légitime. Cette situation ne s’est pas créée toute seule, nous savons qui sont les éminences grises », avertit Claude Joseph. Notons que quatre antennes de la police (Drouillard, station des Gonaïves, Duvivier, Sierra 2 ) ont été attaquées par des bandits armés qui ont emporté les armes des policiers et d’autres matériels de travail.L’inspecteur divisionnaire Myradel Adolphe a été abattu et un autre policier Fedlin Luc a été blessé dans l’attaque à Drouillard.

Cette situation plonge les habitants de la capitale dans la stupeur, la confiance de la population dans les autorités semblent faible et malgré la visite du premier ministre A.I Claude Joseph et du directeur de la police M Leon Charles à Martissant et à Carrefour l’angoisse plane encore sur la ville.

Claire E. Pressoir

https://telemix.tv

0 Reviews

Write a Review

Related post

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *